Dépollution Engin Hydraulique

  1. Dépollution d’un engin en hydraulique 

Comment dépolluer votre engin afin d’être certain de ne plus avoir de problèmes ? Vous ne pouvez pas… La pollution en hydraulique est une des pires choses possibles, tout ce que vous pouvez faire c’est limiter au maximum les risques. C’est la principale causes des problèmes hydrauliques et de la casse des pompes hydrauliques. 

Pour qu’une dépollution soit faite correctement, c’est très cher a telle point que c’est très rarement fait pour les vieux engins ou avec valeur vénale trop basse, a telle point aussi que l’engin fini très souvent à la ferraille quand c’est pollué. 

Ci dessous, je vous explique ce qui est souvent fait pour dépolluer un engin. 

Mise en garde : 

  • Ce doit être fait par de vrais professionnels du métier qualifié qui ont déjà fait de nombreuses pollutions sur tout types d’engin et de circuits hydrauliques 
  • Vous devez suivre leurs recommandations, pas les miennes car je ne suis pas sur l’engin, le minimum étant de respecter les recommandations et procédures de dépollution du constructeur.
  • Ce qui est écrit ci dessous ce n’est qu’un exemple afin de vous faire comprendre de manière grossière ce que c’est qu’une dépollution, il ne faut pas prendre cela comme un mode d’emploi car ce n’en est clairement pas un. Je dégage toutes responsabilités si vous suivez tout ou partie de ce qui est dit ci dessous. 

Pour faire une dépollution correct, c’est un travail énorme et coûteux, il faut démonter tout le circuit hydraulique, car on ne peut jamais être certain qu’il ne reste pas de pollutions dans un coin de composant ou canalisation.

Si le circuit hydraulique n’est pas entièrement démonté, il ne peut pas du tout être garantie qu’il n’en reste pas. 

Il faut procéder à un rinçage et flushing de tout le circuit hydraulique et toutes les canalisations avec un débit à très grande vitesse pour avoir une débit turbulent dans le circuit.

Utiliser des filtres dont le seuil de filtration est au moins 10 microns, encore plus fin c’est mieux.

Durant la dépollution et après mise en route, il doit être monté un contrôleur de particules qui sera monté en continue au moins durant 1 semaine d’utilisation intensive de l’engin, de façon qu’au moindre dépassement du seuil de pollution il y ait une alarme

Si et quand ça arrivera, il faut arrêter l’engin, bien comprendre d’ou cela vient et regler le probleme avec un professionnel expérimenté , il ne peut pas être pris cela à la légère.

Même après une dépollution correcte, le danger persiste, en sécurité ne pas utiliser l’engin trop loin de chez vous, ni pour des tâches qui ne peuvent être stoppées

Comme vous l’aurez compris, ca prend beaucoup de temps et de moyens pour réaliser cette méthode, ce qui en décourage plus d’un au vu du cout que ca implique. Mais ce n’est qu’en suivant une méthode comme celle ci que vous limiterez les risques.

S’il y a trop de pollutions et que l’engin vaut moins cher qu’une dépollution correct, je vous explique plus loin dans l’article une autre méthode, avec de la chance ca pourrait sauver l’engin sans le mettre à la ferraille. C’est vraiment le minimum qui doit être fait. 

  1. Pourquoi c’est important : 

Avec nos techniciens avec 40 ans d’expériences dans le domaine de l’hydraulique, en tant que constructeur, réparateur, dépanneur, nous avons vu énormément de cas oû n’a pas été réalisés les dépollutions correcte. Ils n’ont fait que nettoyer les réservoirs d’huiles et enlevés le plus gros de ce qui est visible à l’oeil, changés les filtres et vidangés l’huile. Oui ca enlève une partie de la pollution mais nous sommes très loin d’avoir supprimé 100 % de la pollution. La pollution d’un circuit hydraulique est probablement l’une des pires choses qui soit pour votre matériel car il est très complexe de s’en débarrasser

  1. Que peut entraîner la pollution sur votre matériel ? 

De grosse particule de pollution risque d’entraîner un grippage des pièces qui bougent dans le système hydraulique

Une pollution fine risque d’entraîner une usure des composants, l’augmentation des fuites et augmenter la température

Une pollution ultra fine risque augmente le risque que les tiroirs se déplacent efficacement ou même les bloquer

Une pollution chimique risque de modifier la qualité de votre huile et entraîner divers problèmes

L’eau entraîne la corrosion des pièces et de la boue

  1. Dépollution sans trop de frais, c’est possible ?

Une vraie bonne dépollution coûte une fortune, j’ai déjà vu sur une pelle polluée qu’une société propose une prestation à 30 . 000 € et bien plus.

Certain propriétaires d’engins cherchent des solutions moins contraignantes financièrement car leurs engins ne vaut souvent même pas le prix d’une dépollution, c’est tout à fait compréhensible. Le problème c’est que du coup ils doivent choisir entre soit une très bonne dépollution mais extrêmement coûteuse soit une dépollution moins cher mais loin d’être parfaite.

  1. Dépollution tres loin d’être parfaite : méthode minimaliste

Ici je ne fais que relater une méthode que j’ai vu appliquée mais qui ne garantie pas du tout une dépollution parfaite, bien que ce soit déjà beaucoup mieux qu’un simple nettoyage et vidange. Si vous appliquez cette méthode c’est à vos risques et périls, nous nous dégageons entièrement de toutes responsabilités. Nous sommes obligés de vous recommander une vraie dépollution comme vu dans le premier point “Dépollution d’un engin en hydraulique ?” qui doit être je le rappel réalisé par de vrais professionnels 

Il faut posséder ou louer un groupe de filtration et un contrôleur de particules monté en continue durant 1 semaine d’utilisation.

Poser des filtres en série très fin 10 microns en retour (voir moins ce qui est mieux mais surtout pas plus) ou monter fitre 10 mic e non pas 25mic 

Nettoyer parfaitement la cuve.

A la mise en route, ne pas faire forcer les mouvements et idéalement, engin levée. Ne pas dépasser 50 bars.

Faire un mouvement aller retour à la fois sur chaque verin, au ralenti pour chaque mouvements sans forcer en butée de verin.

Pour une pelle, pour la translation, faire un tour de chenille complet dans un sens puis dans l’autre mais pas plus.

Vidanger chaque fois que l’alarme sonne et controler les filtres.

Faire la totalité des mouvements 1 à la fois, arrêter des que alarme sonne. 

Une fois chaque mouvement fait et plusieurs vidanges certainement faites. Recommencez entièrement cette étape. Et recommencez encore et encore jusqu’à vous aillez pu faire la totalité des mouvements sans que ca sonne 1 seul fois. 

A chaque alarme de pollution, vidangez de suite et filtrez avec un filtre 10 microns (plus fin c’est mieux), avec le groupe de filtration, transvaser de bidon en bidon pour etre sur que la totalité de l’huile sois filtrer au moins 2 fois et encore plus c’est mieux, remplisser la cuve avec le meme groupe de filtration, l’huile dois etre parfaitement propre.

Même chose à régime diesel à fond , 1 aller retour pour chaque mouvement, puis recommencer le 1e verin et a nouveau tout les verin sont tester (Vidanger chaque fois que l’alarme sonne.) il faut pouvoir faire une dizaine de mouvement aller retour au total. si l’alarme ne sonne pas c’est pas normale, controler les filtre et cuve qui doivent etre propre. ne pas espérer faire moins de 5 vidange huile.

Même chose en travail réel + effort à fond + faire chauffer jusqu’à alarme + vidange filtration, dépollution … 

Faire ainsi de suite sans arrêt durant au moins 2 jours.

Vérifier très très très régulièrement que les filtres de l’engin et la cuve est parfaitement propre, si ce n’est pas le cas, arrêtez de travailler et vidangez, filtrez etc etc. 

En travaux rééls : Vidanger chaque fois que l’alarme sonne, si elle sonne

Ensuite même sans alarme : Vidangez et filtrez 1 semaine après la dernière alarme / cuve et filtre propre. 

Puis recommencez au bout de 15 jours puis 1 mois puis 3 mois puis 6 mois. 

Chaque fois que l’alarme sonne, ca réinitialise les intervalles. 

Cette méthode n’est pas très fiable, prend du temps mais beaucoup moins qu’une vraie bonne dépollution, elle est beaucoup moins cher. Elle permet d’avoir une chance de sauver l’engin mais ce n’est pas garantie. la aussi ne pas utiliser l’engin trop loin car l’engin a été pollué et la pollution peut encore sortir des recoins. On se décharge de toutes responsabilités, si ca a pu sauver l’engin tant mieux, sinon il part à la ferraille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.