formation Révision Pompe Hydraulique

reparation pompe hydraulique liebherr

réparation liebherr pompes hydraulique

 

Je vous donner ici une minuscule et partie de mes secrets afin de réparer tous type de pompes hydrauliques, meme si elles sont vielle ou on ne trouve plus de pièces.

En pratique pour les raison développé ci dessous, il est presque impossible aux grosse entreprise d’appliquer ses méthodes, c’est pour cela que la plupart des grosse entreprise de réparation de pompe hydraulique sont souvent obligé de décliner certain travaux, moi je peux tout faire sans aucune limite, c’est pour cela par exemple que je suis un tres tres rare en France et surement dans le monde a réviser les pompe hydraulique Komatsu.

Ou par exemple sauver un carter cassé ou usé par le frottement, après casse des guidages.

En réalité ses propos ne peuvent etre appliqué qu’a des tres petite entreprise, qui ont fait le choix du tres haut de gamme et de l’excellence.

C’est surtout pour mes futur confrère, qui ont le meme profil et feront le meme choix que moi, je suis en train de vous recruter pour vous former et vous intégrer a mon réseaux.

Comment rénover une pompe hydraulique ?

Comment fabriquer, sauver des pièce qui ne se trouve plus ou trop cher comme un carter etc…

apres 1975, j’ai de suite dans ma carrière professionnel pris des responsabilités d’équipe, de chantier et de chef d’atelier etc.. a l’époque ou j’était chef d’atelier je ne pouvais faire des choses exceptionnel sur le coté technique, étant le plus compétant comme le chef d’atelier je ne pouvait trouver de solution spécial, car c’est impossible que le chef passer 1 jour sur un sujet complexe et hors norme sans être sur de garantir un résultat parfait au client, en pratique selon la taille de l’équipe le chef est occupé de 70 a 95% a la gestion et au management et des centaine d’appel téléphonique et surtout couper tout les 5 minute, sans pouvoir ce concentrer sur un sujet le temps nécessaire, les seul moment ou un chef d’atelier est tranquille c’est le soir de 19h a minuit ou le samedi et dimanche, mais si ont va au travail, sa peux coincer avec le conjoint.

Actuellement grâce a ma petit structure, a partir du moment ou j’ai la conviction que je peux réparer, je peux passer le temps qu’il convient, du 1e coup d’œil je sais si je peux dépanner la pompe, mais c’est seulement après un réflexion qui peux mûrir sur plusieurs jours, qui je trouve la solution idéal et qui offre toute garantie et un résultat optimum.

procédure de révision de pompe

je met tout sur un grand établie qui doit être libre au moins 3 jours, voir + de 1 semaine, je dispose la pompe complète car souvent tout est lié et fait interaction
je dispose mes outil d’usinage d’un autre coté, c’est comme un brainstorming de piece et d’outils qui se mélange et s’assemble.

je regarde ma liste déjà fait, sur 40 ans j’ai des centaines de cas qui ont été répertorier, dans la catégorie sauvetage, métallisation, soudure, glace, piston et usinage carter par exemple etc…

Technique à maîtriser pour hydraulicien réparateur

La mécanique, c’est maîtriser les techniques des liaisons, entraînements de mouvement, roulement guidage etc..

La maîtrise des ajustement et jeux qui est l’art de la mécanique!

La connaissance parfaite des acier et tout les traitements thermique
connaitre tout les matériaux et pas seulement l’acier et les métaux, alliages, métaux non ferreux.

toute les techniques de transformation des matériaux

la chimie et les produits chimique, les epoxie, les colles et produite d’assemble ou qui remplace l’acier

l’usinage, la métrologie, une multitude de technique l’enlèvement de matière comme, usinage, tournage, fraisage, rectification, rodage, glaçage, grattage
rodage, rectification, ajustement, appairage et toute les machine outils.

Les technique additive (apport de matières) et assemblage mécanique

soudure arc, chalumeau, soudure argon, brasure, soudo-brasage , soudure argent, soudure étain, soudure spécial
collage, rechargement, métallisation, chromage, électrolyse, broxage, impression 3D etc…

en hydraulique tout les technologie, régulation, schéma hydraulique, équilibrage hydrostatique, tous les type de circuits et schémas hydraulique ou régulation avec ou sans électronique. etc…

 

Avec tout cela je fais des association, c’est comme un brainstorming, je ressort les 10 meilleurs solutions.

Pour les cas les plus complexe, je réétudie le sujet le soir avant de dormir afin qu’il soit dans les pensé avant le sommeil, soit j’en rêve durant la nuit et au réveil je note de suite toute les idée +/- farfelu du rêve, le cerveau a encore fait un brainstorming, mais le plus fréquent est que durant le sommeil paradoxale sans m’en rendre compte, le cerveau a tout bien classé et répertorier les idée dans ma tête, il a aussi fait des association d’idée et de suite a mon réveil, je ne pense a rien d’autre et vais a l’atelier et tout est plus claire et je retrouve 10-20 solution ou bonne piste de réflexion.

Quand je sens que mon cerveau bouille avec plein d’idée et de solution, meme s’il est 5 h du matin je fonce a l’atelier, j’ai la chance il est collé a la maison et la je suis d’une efficacité redoutable, ce sont des dizaine et dizaine d’idée qui jaillisse.

Si les solutions ne sont pas encore au top ou n’offre pas toute les garantie, je recommence le soir, c’est pour cela qu’au pire pour les cas extrêmement complexe ou pour les quelle je n’ai aucune expérience antérieur sa peux durée au pire 1 semaine.

Grâce a mon entrainement, je sais immédiatement si une solution est envisageable pour réparer la pompe, car a 90% j’ai déjà une chose similaire.

Il faut que le cerveau soit entraîner a trouver des solution innovante en permanence, sinon c’est pas rentable.

Il s’agit d’une certaine forme d’intelligence, un pure intellectuel ne sera pas mieux, il faut être un manuel qui sait utiliser son cerveau au max de ses possibilités.

Vue que c’est tres complexe, il est tres fréquent que je fournie a des confrère réparateur les solution clef en main.

Souvent j’ai la modestie de poser la question au meilleur de mes élèves, il n’ont pas dépassé le maitre, mais il peuvent m’apporter des piste que je n’avais pas pensé.

Sans entrainement quotidien sur ce type de pratique, c’est meme pas la peine d’y penser, il faut non seulement une tres longue expérience de l’hydraulique, de la mécanique, de l’usinage, de la métrologie etc… j’ai 40 ans d’expérience et de passion pour ce métier, je suis formateur depuis 30 ans.

A chaque fois que je voir un cas spéciale et complexe, j’ai une jubilation, alors que comme chef atelier avant soit je déclinait ou m’arrachait les cheveux pour rien.

Si vous n’avez pas mon profil de personnalité ou d’entreprise, tout mon vécu technique et surtout qu’il vous manque des dizaine d’année d’expérience, je vous conseil de ne pas sortir des sentier battue et de respecter scrupuleusement les procédure des constructeur, de changer un maximum de pièce afin de limiter les risque et c’est déjà tres bien que de pourvoir remonter les pompe classique sans probleme de garantie.

C’est d’ailleurs ce que j’enseigne dans les grand entreprise a mes élèves, trop souvent ils se croit fort et veulent avancer plus vite que la musique et veulent de suite ce lancer dans la rectification de pièce, je leur déconseille vivement, il n’ont pas assez d’expérience pour assumer tout cela, car sa se termine presque toujours en non qualité ou garantie et sa coûte tres cher, pour les gros car lourd et cher, je leur fournie les solution clef en main avec les procédures ou encore mieux il me sous traite directement.

Ensuite mais pas avant 10-20 ans d’un travail quotidien sur les pompes, vous pourrez commencer a faire comment moi, mais si vous êtes uniquement un simple chef d’atelier ou directeur technique, ce sera encore impossible, car vous n’aurez pas l’esprit suffisamment libre et entraîné a la technique, votre temps sera occupé a 90% par la gestion et le management, si vous êtes un tres tres tres bon technicien et  20 ans de métier derrière vous, il ne faut pas seulement du métier, mais une véritable passion du métier, c’est a dire sa ne vous pose meme pas de probleme de venir un samedi et meme pas réclamer d’être payer, votre métier doit être que du bonheur, a ce moment vous avez le bon profil, mais forcement vous aller faire des erreur et ont va vous casser et vous ramener vers les sentier battue et procédure classique et vous ne devrez pas en sortir que vous soyer technicien ou chef atelier, ou directeur technique, vous ne pourrez jamais vous lever a 5 h du matin et sauter a l’atelier sur la pompe et si c’est possible ont vous prendra pour un fou.

En conclusion si vous être tres tres tres bon en réparation de pompe, il faut faire comme moi vous mettre a votre compte et vous approcher de moi, je peux vous aider a vous poser les bonne question pour vous lancer, je fait du coaching pour plein de petite et grosse entreprise.

Si vous développer trop votre entreprise, vous ne pourrez a nouveau plus faire comme moi, car occupé a 90% a la gestion et management, c’est pour cela que j’ai fais le choix de rester petit et le viser  l’excellence et le haut de gamme, tres pointu et technique.

Bon courage a tous 😉

hydraulicien

www.e.HYDRAULICIEN.com Réparateur de pompes et moteurs hydraulique

2 commentaires

  1. Bonjour Monsieur, après 15 ans passé comme technicien de maintenance électrique dans la Marine, je me suis reconvertie dans l’hydraulique depuis 3 ans et comme vous je suis passionnés d’hydraulique et de réparations, actuellement technicien réparation essai chez fluidexpert je cherche des formations mécanique et hydraulique ou
    1 accompagnement.
    J’aimerais connaitre le contenu, la durée, le lieu et le prix de vos formations afin de pouvoir les étendre à l’ensemble de mes collaborateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *